Le curage des canalisations est indispensable pour éviter que les déchets n’abîment les installations. Cette action fait appel à un certain nombre de techniques très spécifiques. Il s'agit d'un travail qui ne peut être effectué que par un professionnel de la plomberie pour éviter un certain nombre de désagréments. Le choix de ce dernier pourrait être un véritable challenge. Raison pour laquelle il faut tenir compte de plusieurs critères lorsqu'on est à la recherche d'un résultat soigné et efficace.

Les diplômes et le label qualité

Les diplômes sont le critère le plus important à analyser pour trouver un professionnel. En plus de la formation et des diplômes de base, celui-ci doit disposer d’un label qualité qui justifie de son savoir-faire. La formation minimum est le CAP ou Certificat d'Aptitude Professionnelle. Il peut être complété par un BAC ou un BTS professionnel. Quant au label qualité, il est établi avec le temps. En effet, ce spécialiste acquiert de l’expérience et de la maîtrise dans son travail. Ce qui peut lui valoir certificat de label qualité, presque obligatoire dans le domaine.

Le label Qualibat, par exemple, est gage de qualité. De son côté, la certification Quali’eau atteste que votre plombier respecte les normes et procédures en vigueur, relatives aux réseaux d’eau potable. D’autres labels comme le CAPEB, le COFRAC et l’AFNOR ont pour but de lever le doute sur ses capacités à effectuer son travail avec célérité. Le travail est fait dans le strict respect des normes en vigueur en matière de sécurité. Il y a également des qualifications obligatoires qui permettent de bénéficier des aides financières. Par conséquent, vous avez le droit de demander expressément à vérifier ses principales qualifications.

Les garanties et les assurances obligatoires

Pour éviter des risques inutiles, vous devez vous assurer que le professionnel choisi dispose de garanties et assurances légales. Elles doivent figurer sur le devis et vous pouvez les exiger en cas de doute. Il s’agit principalement de la responsabilité civile biennale. C’est une garantie de bon fonctionnement qui vous protège pendant les deux ans à venir contre toute défaillance occasionnée par l’intervention. Elle peut aller jusqu’à dix ans si le travail a un impact sur les grosses œuvres. Prenez aussi en compte la garantie de parfait achèvement. Elle doit être détenue, car elle porte sur les défauts mineurs que vous pourrez remarquer après les travaux.

L’inscription au répertoire des métiers

Les professionnels de la construction appartiennent à une corporation et ils sont enregistrés au répertoire des métiers. Il doit disposer d’un numéro SIRET. S'il est un indépendant, il devrait pouvoir vous fournir aussi son numéro SIRET. C’est une inscription imposée à tout professionnel indépendant qui emploie au minimum dix personnes.

L'analyse du devis

Les devis sont des indices qui vous permettront d’avoir une idée du sérieux de la personne. Ne le négligez pas. Prenez le temps de l’analyser sous toutes les coutures. Le devis doit contenir le maximum de détails possibles et doit comporter obligatoirement la date et le nom du professionnel. Il doit aussi faire mention de son adresse et de son numéro SIRET. Il doit aussi comporter la nature et la quantité des pièces à utiliser et des prix unitaires. Le devis doit aussi faire état du prix de la main-d’œuvre et de la TVA. Dans le cas où vous devez changer des pièces, les prix doivent être en rapport avec la qualité. Le coût de la main-d’œuvre doit également être raisonnable et cohérent.

Le respect des engagements

Certains professionnels sont parfois peu disponibles avec un emploi du temps bien chargé. Vous devez vous tourner vers un plombier qui sera en mesure de faire le travail dans un délai acceptable. Dans son devis, il devrait vous donner le délai d’exécution des travaux. Il doit également être en mesure de vous donner un rendez-vous dans les plus brefs délais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *